Qu’est-ce qu’une franchise ?

La franchise se définit comme étant un accord commercial et juridique par lequel une entreprise appelée « franchiseur » s’engage à fournir à une seconde entreprise, dite « franchisée », une marque, un savoir-faire et une assistance permanente en contrepartie d’une rémunération.

Une franchise représente une stratégie d’entreprise permettant à un franchiseur (le détenteur d’une marque par exemple) de développer son réseau via des franchisés à partir d’un concept et de son savoir-faire.

Les franchisés peuvent être des gens comme vous et moi ayant l’ambition d’investir dans le système des franchises.

Il existe différentes étapes à respecter pour l’ouverture d’une franchise. Celles-ci sont les suivantes :

l’information du franchisé avec le DIP (document d’information préalable ou précontractuelle) de franchise. Ce document permet au franchisé de garantir les termes du contrat entre le franchiseur et le franchisé c’est-à-dire l’engagement que prend le franchisé avec une marque ou une enseigne en toute connaissance de cause.

Ce document doit être analysé par le franchisé 20 jours minimum avant la signature du contrat de franchise.

-La 2ème  étape pour l’ouverture d’une franchise est la signature du contrat. Celui-ci dépend du type d’activité de la marque ou de l’enseigne. Ces contrats peuvent être de trois types : de service, de production ou de distribution. Ces contrats de franchises sont encadrés par la loi Doubin.

Pour investir dans une franchise, le franchisé nécessite d’un apport personnel variant selon le type d’activité de la franchise. Celui-ci débute à 10 000 euros et peut aller jusqu’à 1,5 millions d’euros. Le franchisé peut aussi avoir recours à l’emprunt bancaire pour mener à bien son projet de franchise. Mais il est plus facile d’obtenir un emprunt bancaire si le franchisé possède déjà un apport personnel, cela sert de garantie pour les banques.

Les apports personnels demandés par les franchisés dépendent du type de franchise. En effet, les franchises de commerce situés dans les grands centres commerciaux par exemple demandent des apports très élevés dans la mesure ou le chiffre d’affaires dégagé sera plus élevé que dans des franchises de service ou à domicile.

Le niveau d’investissement se définit en fonction du type de chaine et de l’importance du projet.

S’ajoute la question des royalties de la franchise : ceux-ci représentent une redevance et/ou une rétribution du franchiseur par ses franchisés.

Intéressons-nous plus particulièrement aux franchises de bricolage.

Comment ouvrir une franchise de bricolage ?

Vous les connaissez forcément, elles s’appellent par exemple : Bigmat, Bricomarché, Bricorama, Mr Bricolage…

Prenons l’exemple de Mr Bricolage, cette enseigne demande un apport minimum conséquent de 200 000 euros dans la mesure où celle-ci est le 3ème  acteur du marché du bricolage en France et comprend 700 points de ventes et plus de 12 000 collaborateurs.

En comparaison avec la franchise Irrijardin  spécialiste de l’eau dans le jardin, qui est moins connue, l’apport demandé n’est que de 30 000 euros.

Après avoir présenté le système de franchise, il est important de mentionner qu’avant d’investir dans une franchise, il est indispensable de se renseigner sur les différentes enseignes, leurs emplacements, les comparer entre elles, analyser leurs bilans, leur clientèle afin d’effectuer un projet qui vous permettra de dégager le pus de chiffre d’affaires et donc de revenus.

L’investissement dans la franchise vous intéresse-t-il ?


Faites connaitre Premier Business :
Vous pouvez laisser une réponse, ou faire un trackback depuis votre site.
Powered by WordPress | Designed by: WordPress Themes Directory | Thanks to Free WP Themes, Find Free WordPress Themes