Professionnels : est-il plus facile d’emprunter que pour un particuliers ?

Particuliers et professionnels sont régulièrement confrontés au manque de liquidité. Pour financer un projet par exemple, ils font appel au crédit. Mais alors, est-il plus facile d’accéder au crédit lorsqu’on est professionnel ? Petit point sur le sujet…

Définir son besoin en financement

Les économistes clament souvent qu’un entrepreneur doit innover pour se démarquer. Mais pour innover, il est très souvent nécessaire de disposer d’un capital financier. Les professionnels sont donc confronter eux aussi aux banques et banquiers, et doivent la plupart du temps contracter un crédit professionnel ( http://www.creditprofessionnel.com/ ). Avant de se lancer dans ces démarches, l’entrepreneur doit alors définir ses besoins. Il doit donc étudier le montant de l’emprunt nécessaire, en tenant compte de son capital déjà acquis. Le financement en interne n’est pas toujours suffisant pour mener à bien un projet. C’est alors qu’intervient la demande de crédit.

Pourquoi emprunter ?

Lorsqu’un professionnel décide de faire appel à l’emprunt, c’est pour plusieurs raisons particulières. Il peut avoir des besoins en équipements, comme par exemple de nouvelles machines, des appareils plus performants ou mieux adaptés à sa production. Il peut également avoir besoin d’un prêt pour investir dans l’immobilier, pour agrandir sa superficie, détenir de nouveaux bureaux, de nouvelles plateformes de production. Et enfin, il peut tout simplement avoir besoin d’une trésorerie supplémentaire pour faire face à une période délicate, pour racheter une autre entreprise ou pour assurer un fonds de roulement plus confortable.

Comment doit agir le professionnel auprès des banques ?

Une fois le montant du prêt professionnel ( http://www.creditprofessionnel.com/ ) estimé, il faut s’adresser aux bons interlocuteurs. Les organismes financiers, donc les banques, qui prêtent aux professionnels, sont les mêmes qui prêtent aux particuliers. Mais la justification de la demande diffère.

Les banques répondent plus facilement à des besoins de crédits lorsque le secteur concerné par l’entreprise ou la société profite d’une certaine aisance sur le marché. De plus , il faut pouvoir justifier de son besoin, en expliquant l’intérêt pour l’entreprise de développer son parc de machines, d’agrandir ses locaux ou de bénéficier d’une trésorerie supplémentaire pour résister à une tension du marché.

Un engagement sur le long terme

Les professionnels s’engagent au même titre que les particuliers lorsqu’ils contractent un prêt bancaire. Selon le statut de l’entreprise ou de la société, les risques ne sont pas endossés de la même manière. Les auto-entreprises, les SARL, SA ou EURL ont droit à l’emprunt, mais les clauses diffèrent en cas de non remboursement des mensualités. Il est préférable, dans tous les cas, de se référer aux précieux conseils d’un expert comptable, qui saura définir avec précision une vision sur le long terme de cet engagement dans le crédit.

 


Faites connaitre Premier Business :
Vous pouvez laisser une réponse, ou faire un trackback depuis votre site.
Powered by WordPress | Designed by: WordPress Themes Directory | Thanks to Free WP Themes, Find Free WordPress Themes