Accéder à un remboursement optimal de vos dépenses de santé

Comment le système de Sécurité sociale fonctionne-t-il en France ? Quelle est la marche à suivre pour alléger le plus possible ses frais de santé ? Explications.

Comprendre la Base de remboursement

Les remboursements mettent en jeu quatre secteurs : les frais réels, la Sécurité sociale, la mutuelle et ce que doit payer, in fine, l’assuré. Premièrement, afin d’être remboursé par la Sécurité sociale, il vous faut savoir quel est le montant de la base de remboursement, appelée aussi BR, c’est-à-dire le tarif qui sert de référence à l’assurance maladie. Dans la plupart des cas, la Sécurité sociale prend en charge 70% de cette BR, sauf en Alsace-Moselle où elle rembourse 90%. Sur une consultation à 23 € chez un généraliste, ça n’est pas rien. Evidemment, ce pourcentage est amené à varier en fonction de l’acte médical choisi. Pour complémenter la Sécurité Sociale, la mutuelle prend en charge les 30% ou les 10% restant. Mais il convient de distinguer la mutuelle-santé qui complète le remboursement de la Sécurité sociale de la prévoyance qui compense les pertes de revenu quand l’assuré ne peut travailler. Quoi qu’il en soit, l’objectif est de diminuer la part que l’assuré doit payer de sa poche. Autrement dit, il faut faire en sorte que sa BR soit remboursée à 100%. Car avant d’augmenter son pouvoir d’achat, peut-être faut-il diminuer ses dépenses, et notamment ses dépenses de santé.

Ne pas se laisser déborder

Première chose : souscrivez à une mutuelle. Le déficit général de la Sécurité sociale s’élevant à 16,2 milliards d’euros en 2013, le gouvernement n’aura d’autres choix que d’abaisser le montant des remboursements alloué aux frais de santé. Le récent projet de loi de financement de la Sécurité sociale a d’ailleurs pour but de le faire passer à 12,8 milliards en 2014. Car ce déficit – et ce n’est pas le seul – vient alimenter la dette publique grandissante et participe ainsi de la dégradation d’autres indices économiques. Pour aller plus loin, rendez-vous sur la plateforme finances.net. Sur Internet, il vous est également possible de simuler les montants des remboursements pris en charge par la Caisse Primaire d’Assurance Maladie. Choisissez bien la mutuelle qui vous correspond au mieux, certaines proposant parfois un forfait s’ajoutant au pourcentage de la BR. Renseignez-vous sur les spécificités de chaque branche de la Sécurité sociale. Ne vous étonnez pas non plus que certains médicaments aient un taux de remboursement plus bas que d’autres. Ce taux est réparti en fonction de vignettes allant de la couleur orange (taux de remboursement de 15%) à la vignette blanche barrée (taux de remboursement de 100%).


Faites connaitre Premier Business :
Vous pouvez laisser une réponse, ou faire un trackback depuis votre site.
Powered by WordPress | Designed by: WordPress Themes Directory | Thanks to Free WP Themes, Find Free WordPress Themes