Doit-on investir dans une SCPI ?

Le Blog qui vous aide à faire vos premiers investissements

Doit-on investir dans une SCPI ?

Aujourd’hui, un conseillé en gestion de patrimoine m’a proposé d’investir dans des parts d’une SCPI.

Une SCPI, c’est quoi ?

La SCPI est une société qui détient de l’immobilier (bureaux, commerces, habitations etc…). Elle loue cet immobilier à des locataires, et perçoit donc des loyers.

 

L’objet d’une société civile de placement immobilier est l’acquisition et la gestion d’un patrimoine immobilier. Elle collecte de l’argent dans le public et redistribue les loyers et/ou les avantages fiscaux à ses porteurs de parts, les « associés »

Proposition reçue

Le conseillé m’a proposé d’investir dans une SCPI avec un rendement de 5.32%/an. J’en ai parlé à plusieurs contacts, qui investissent dans l’immobilier, la bourse, les SCPI et ils m’ont vivement conseillé de ne pas commencer par une SCPI.

Pourquoi je n’ai pas investi ?

Les SCPI sont de très bon investissement, car elle offre de très bon rendement, mais pour qu’elle soit rentable il faut investir au moins 8 ans, c’est ce qui est conseillé.

Voici un tableau comparant :

  • un livret A à 2.75%/an ( série 2 )
  • une SCPI à 5.32%/an ( série 3 )
  • la série 3 est  : capital + vos gains – décote de 9.52% en cas de vente, donc lorsque votre argent est disponible.

Si on analyse le graphique suivant :

 

On voit clairement que l’investissement devient rentable à partir de 4 ans, nous sommes gagnant d’environ 50€, et à partir de ses quatre années, le choix va clairement en direction de la SCPI.

Sauf, que cette argent est bloqué, et d’ici quatre ans, j’aurai obtenu un emploi, j’aurai accumulé un capital suffisant pour plaire aux banques, et je me serai lancé dans l’immobilier physique ( parking ou studio). Cela ne vaut clairement pas le coup dans mon cas de retarder mes projets d’un an ou plus pour seulement 50€.

De plus, durant ses quatre années, j’aurai peut être besoins de liquidité pour investir dans une bonne affaire, bloquer cette argent au minimum quatre ans ne vaut pas le coup lorsqu’on débute ses investissements et qu’on a pour ‘objectif de vivre de ses rentes.

Par contre, je suis persuadé que, dès lors où j’aurai acquis mes premiers biens immobiliers, j’irai investir dans les SCPI sur du long terme, mais à l’heure actuelle et pour les prochaines années, j’ai besoins d’avoir de la liquidité.

Et vous qu’auriez vous fait à ma place ?

 

 


Faites connaitre Premier Business :

 

11 réponses

  1. Sovanna Sek dit :

    Bonjour,

    Déjà merci de me suivre sur Twitter.

    Premièrement, ingénieur BTP dans la vie professionnelle et en dehors passionné de l’investissement financier et fervent supporter de Chelsea Football Club,je profite pour faire la promotion de mon blog GenY Finances sur ton site.
    Deuxièmement, je vais avoir bientôt trente ans et je n’ai pas diversifier mon patrimoine sur l’actif le plus recherché de France, l’immobilier. En effet, il se résume à mes livrets d’épargne ne rapportant pas grand chose et mon compte titre boursier dont j’ai reçu des claques à mes débuts mais je commence à mieux analyser la psychologie des marchés financiers.
    Enfin,à propos de ton article, je te conseille si tu as de la liquidité d’investir dans des SCPI de rendement axés sur les murs de magasins ou de commerces. Cependant, il ne faut pas oublier de lire le prospectus et le rapport annuel. Pour ma part, je ferais sur mon blog un billet plus détaillé sur les SCPI avec des critères financiers ou des ratios pour bien les sélectionner.

    Cordialement,

    M. Sovanna SEK.

    • Julien dit :

      Je compte investir dans les SCPI mais dans quelques années car si tu lis bien mon article tu comprends que d’ici 3 ans j’aurai investi dans le physique et j’aurai besoin d’un apport ! Cette apport que je le laisse sur un compte courant ou que je l’investisse dans une SCPI pour une durée de 3-4 ans me rapporte pareil.

  2. Sovanna Sek dit :

    Tout à fait, j’ai bien compris que sur le billet tu ne veux pas pour l’instant investir sur les SCPI. Pour ma part, j’hésite entre la pierre physique et le pierre papier. Cela fait depuis deux mois que je réfléchis.

  3. Le physique semble mieux, mais bon après il faut gérer la location, cela dépend des personnes, certains privilégient la SCPI à l’immobilier « réel ».

  4. Sovanna Sek dit :

    En période de crise ou de dépression, il faut privilégier les actifs réels dont l’immobilier physique ou l’or physique par exemple.

  5. scpi dit :

    les SCPI permettent la détention indirecte de biens immobiliers à travers des parts et conçu à l’origine pour des particuliers. la SCPI est basée sur le modèle de la copropriété élargie et financé par l’appel public à l’épargne

    La SCPI fiscale se crée en répondant aux exigences d’un dispositif fiscal.
    L’acquisition de part permet aux détenteurs de profiter le plus souvent d’une économie d’impôt tout en percevant des revenus locatifs.

  6. kikoye dit :

    SCPI fiscales ?? C’est le produit préféré des distributeurs, pas des investisseurs. SCPI Scellier, 13% de réduction sur 9 ans avec un espoir de rendement de 2,5% après 2 ans et quelles perspectives de plus-value quand on voit les prix auxquels elles achètent ??? Sans parler de la liquidité nulle ou sanctionnée pendant toute la durée du placement.
    Mieux vaut les SCPI de rendement, en plus on voit des opportunités sur les marchés secondaires et des rendements qui dépassent 6%, pourquoi se gêner !! Avec les taux de crédit actuels, l’opération peut être juteuse j’ai fait le calcul sur ce simulateur http://www.primaliance.com/simulateurs/pleine_propriete et je sors un TRI de 8% impot compris et sans revalorisation des revenus (optimiste en ce moment), comme quoi, il est parfois intéressant de payer un peu d’impôt !

Répondre à [email protected] Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *