Interview de Cédric ANNICETTE

Aujourd’hui j’ai décidé de vous mettre une petite interview de Cédric Annicette, qui est pour moi un exemple à suivre.

  • Bonjour Cédric, je te suis depuis un moment mais pourrais-tu te présenter pour les lecteurs qui ne te connaissent pas ?

Salut Julien ! Je m’appelle Cédric ANNICETTE. J’ai grandi en banlieue parisienne et ai fait des études d’ingénieur en informatique. Mais très vite je me suis ennuyé et mes collègues me prenaient pour un fou quand je leur parlais de business et d’immobilier ! J’ai atteins l’indépendance financière courant 2010/2011 et depuis fin 2011 je n’ai plus de CDI.

  • Quel moment, ou événement de ta vie ta fait prendre conscience que tu désirais être indépendant financièrement ?

J’ai beaucoup de passion telle que  la mer (peche, voile, plongée, etc.), le sport, la lecture, les voyages. Quand j’étais bloqué sur mon bureau j’étais frustré de ne pas pouvoir les pratiquer autant que je le souhaitais. Je souhaitais également passer plus de temps auprès des miens et pouvoir les aider. C’est à ce moment là que je me suis dis qu’il fallait que j’arrête d’échanger mon temps contre de l’argent.

Cédric offre une série de vidéo permettant de comprendre les bases de ses investissement, pour lire la vidéo cliquez-ici !

  • Comment t’es tu formé pour réussir ce défi ?

J’ai participé à de nombreux séminaires, j’ai lu beaucoup et j’ai rencontré beaucoup de personnes qui sont devenus indépendantes. Mais je continu à apprendre tous les jours et d’échanger avec des personnes qui ont cette même mentalité (toujours progresser).

  • Par qu’elle investissement as-tu débuté ?

Par une simple place de parking !

  • Peux-tu nous parler de tes revenus hors immobilier ?

Outre l’immobilier, j’édite 2 blogs à succès : Businessattitude.fr et Formeattitude.fr. J’ai également un portefeuille d’actions à fort dividendes.

  • Aujourd’hui tu lances une nouvelle formation, peux tu  m’en dire quelques mots ?

Oui, Quitter la Rat Race est une formation pratique en ligne sur la création de revenus alternatifs via 4 piliers/leviers. L’immobilier, la bourse (avec dividendes), Internet et la création de business. Un des points fort de cette formation est le côté communauté où les membres échanges beaucoup entre eux (via le forum, des rencontres en « vrai » et des conférences en lignes organisées régulièrement).

  • Tu expliques tout ce qui t’a permis d’atteindre ton objectif qui était je le rappelle l’’indépendance financière ?

Oui, j’y montre ce qui a marché pour moi (chiffre et transparence à l’appui) et qui marchera en fait pour tout le monde.

  • Merci de m’avoir accordé du temps surtout en cette période de lancement.

Merci à toi 😀

 

Cédric offre une série de vidéo permettant de comprendre les bases de ses investissement, pour lire la vidéo cliquez-ici !

 

Faites connaitre Premier Business :

Les banques des grandes surfaces

Nombreux sont ceux qui ont changé de banque pour s’orienter vers celle de leur grande surface. Chaque année des milliers de consommateurs cherchent en vain, la facilité, le rendement et la disponibilité. Avec les banques des grandes surfaces, rien n’est plus intéressant que dans toutes autres banques que nous connaissons tous.

Leurs avantages

La carte de crédit dont chacun se sert pour faire ses courses en entre autres, est 3 fois moins chère si que dans une banque traditionnelle. Le coût est d’environ 10 euros à l’année ce qui permet à certains de faire déjà une petite économie. Même si d’autres banques en ligne offrent les cartes de crédits avec votre hypermarché, il reste toujours la possibilité de vous rendre dans une agence, pour plus de sérénité.

Les taux de rendements sont tout aussi intéressants, puisque dans la plupart des banques des grandes surfaces, vous pouvez placez votre argent et optimisez un rendement supérieur à 2,5 % nets d’imposition, ce qui équivaut au rendement brut des autres banques.

Enseigne Carrefour Banque

Vous pouvez placez votre argent sans frais de gestion, sans frais d’ouverture et de fermeture. Chez Carrefour Banque par exemple, le Livret Carrefour Banque offre la possibilité de placer son argent durant 3 mois à un taux d’intérêt fixé à 5,4 % bruts (soit 3,27 % nets en Prélèvement Libératoire Forfaitaire ou 4,56 % nets en Prélèvement Sociaux).

Au-delà des 3 mois le taux passe donc à 1,94 % (PLF) ou 2,70 % (PS) nets. Il se plie aux mêmes règles d’imposition et de fiscalisation que les autres banques et son régime pour les prélèvements sociaux et forfaitaire libératoire sont identiques. Les frais inexistants à l’ouverture ainsi qu’à la fermeture permettent à de nombreux intéressés de voire grandir leurs économies durant ne serait-ce que 3 mois. Aussi, en choisissant un Bonus Plan de Versement par versement mensuel prédéfini, la rémunération augmente encore de 0,10%, non négligeable durant cette période de crise.

 

Les grandes surfaces proposent leurs cartes bancaires

Les grandes surfaces proposent leurs cartes bancaires

D’autre part, à chaque fois que vous faites vos courses dans ladite grande surface, vous cumulez encore d’autres bonus et avantages, et ainsi de suite.

Tout ce que les banques sont à même de nous offrir, les banques des grandes surfaces le font également, mais en mieux. C’est pourquoi chaque année, des milliers de personnes changent et optent pour ce meilleur rendement de leurs intérêts.

Les Inconvénients

Ce que les banques des grandes surfaces imposent souvent sont les crédits renouvelables. Ils sont à l’origine des surendettements et poussent littéralement les gens à la consommation. Ils s’avèrent être un véritable danger si les usagers ne maîtrisent pas suffisamment leurs budgets. Les options comptant ou à crédit seront affichées sur le terminal de paiement ainsi que sur les distributeurs de  billets.

Ainsi si vous avez déjà contracté un crédit renouvelable, celui-ci s’y ajoute et augmente vos remboursements mensuels et leurs taux d’intérêts. C’est un cercle vicieux qui mène malheureusement au surendettement chez certains usagers mal informés.

Les points négatifs ne sont à retenir que pour ceux qui gèrent mal leurs dépenses, à savoir que les crédits renouvelables se contractent dans n’importe quelle banque !

 

Avez-vous prit un compte chez eux ? Qu’en pensez-vous ?

Faites connaitre Premier Business :

Comparabanques, le premier comparatif de banques en ligne !

Une banque en ligne c’est quoi ?

Les banques en ligne présentent les mêmes intérêts que les enseignes bien connues. Etant consultables uniquement sur internet ou par téléphone, elles ne consacrent pas d’investissement dans des locaux, ce qui représente une différence considérable dans leurs frais de fonctionnement. Ces économies réalisées leur permettent ainsi de proposer des services moins onéreux à leurs clients.
Avec des taux déjà très attractifs, ces banques en ligne ont su conquérir le portefeuille de nombreux français. Plus il y a de demande, plus elles élargissent leurs champs de compétences et d’actions, faisant de plus en plus concurrence aux autres banques avec un service clientèle de qualité, parfois même personnalisé.

Comparabanques fait le comparatif des banques sur internet

Au lieu de chercher une à une la meilleure banque en ligne adaptée à chaque besoin, Comparabanques les rassemblent au nombre de 7 (pour l’instant). Ce portail édité par la société Comparagroup permet ainsi à chaque utilisateur de comparer les offres du moment. Les comparatifs se font sur 6 thèmes intitulés « Offre actuelle », « Carte bancaire », « Revenus ou encours minimum pour l’ouverture d’un compte courant », « Fonctionnement du compte courant », « La relation bancaire » et les « Placements et crédits proposés ». Simple, clair et précis, ce site offre à ses internautes un outil comparatif à la fois très ordonné, s’avérant primordial à l’heure actuelle où chacun recherche le meilleur service pour une meilleure rentabilité.

Les points forts et les points faibles des banques

Un onglet « Synthèse » a été mis en place pour que la recherche de l’internaute soit encore plus simplifiée. Il vous donne les points forts et points faibles de chacune des banques et tire les grandes lignes de leur « entrée » sur le marché. Comparabanques a conçu des fiches pratiques plus ou moins accessibles selon les connaissances de chacun dans le domaine bancaire. Comment éviter la fraude sur internet, les frais bancaires ou encore le fonctionnement du CEL, la convention de compte et les fichiers bancaires…

Les nouveautés

L’onglet « Actualités » vous renseigne sur toutes les nouvelles offres mises en ligne par les banques. Vous visualisez en un coup d’œil ce qui vous parait le plus attractif sur le moment, à savoir les frais ou non d’ouverture de compte, les primes versées dés l’ouverture, les montants minimum à déposer mensuellement, les taux d’intérêts en cours ou encore les applications mobiles et leurs mises à jour… Même si comparabanques propose un comparatif de banques sur internet en s’appuyant sur 7 grosses références, il met également l’accent sur toutes les autres qui offrent également des services en ligne. Il est possible en un clic de voir les dernières nouveautés de chacune.

Comparabanques sur les réseaux sociaux

Comparabanques s’invite sur Twitter, google + et Facebook pour offrir encore plus d’accessibilité et de visibilité à ses internautes. Chacun est libre de twitter, de cliquer sur « j’aime » et de partager l’ensemble des informations.

L’objectif premier de ce « comparatif de banques sur internet » est d’informer chaque individu des offres réalisables en dehors des « bureaux » et « des horaires d’ouvertures ». Il ne manque rien, le pari est donc gagné.

Faites connaitre Premier Business :

Faut-il investir dans l’or suite à la nouvelle baisse ?

Même s’il est une valeur sûre depuis des décennies, c’est seulement depuis 2007 que l’or s’envole. Chaque occasion sera la bonne pour y investir quelques économies.

Il est temps d’investir quand :

– L’économie mondiale est en crise,
– Les médias en parlent,
– Le cours du dollar américain diminue,
– L’inflation économique subit une forte hausse,
– Le cours de l’or est à sa plus basse moyenne…

Chacun étudie la bourse de la même manière donc autant dire que vous ne serez pas le seul à investir à ce même moment. On voudrait tous investir dans le pétrole , mais ce marché nous est fermé, ce qui n’est pas le cas de l’or, qui devient aussi l’or des pauvres.

Matière première ou monnaie

Chacun le voit à sa manière, mais n’omettons pas de préciser que l’or ne produit rien contrairement à l’investissement dans une entreprise qui elle peut en effet entraîner des bénéfices. Le pétrole lui, répond à la dure loi de l’offre et de la demande, ce qui fait monter et descendre sa valeur. Quant à l’or, après tout, qui en fait la demande ? Ne serions-nous pas face à une totale illusion de besoin ? Mieux vaut-il investir dans le pétrole « or noir » ou dans « l’or jaune »… cette question reste en suspend pour de nombreux investisseurs.

Faut-il investir ou non ?

Prendre le risque d’acheter alors qu’il est presque au plus haut de cette dernière décennie, reviendrait à prendre le risque de le voir chuter brutalement. Ces années passées sans crise financière ont alors permis à de nombreux chanceux de faire bonne pioche. L’or restera sans aucun doute une valeur sûre et fiable, mais il est préférable d’en faire un investissement sur du long terme. Les experts tentent de nous prévenir de l’évolution de l’or, d’ici à 2014. D’après certains professionnels, il serait possible que l’once atteigne les 2000 dollars américains d’ici là. Si les dires s’avèrent être des faits exacts (il faudra être patient pour le savoir), vous aurez donc fait fortune.
Si vous êtes pressé, si vous avez le temps de suivre le cours à la minute et que vous souhaitez vous faire une centaine d’euros en l’espace de quelques heures, optez pour du court terme ! Au contraire si vous estimez que votre argent placé à la banque ne vous rapporte plus assez, bénéficiez des pouvoirs de la bourse et attendez. Il n’y a pas meilleur investissement de nos jours que l’achat en bourse, acheter du pétrole en ligne , du blé ou de l’or… qui ne tente rien n’a rien. Attention toutefois à ne pas vous retrouver piéger et voir un jour votre argent s’envoler sous vos yeux. Des professionnels sont à votre écoute et votre demande dans les banques ou d’autres encore vous offriront leurs services sur internet. Investissez intelligemment et mûrement, même si la bourse est ouverte à tout le monde, il y a des règles auxquelles vous devrez vous prêter et veiller…

Faites connaitre Premier Business :

Comment gagner de l’argent avec les options binaires ? [Sponsorisé]

Option binaire démo pour débuter et gagner ses premiers euros

De nos jours, la plupart des brokers proposent aux nouveaux traders de créer un compte leur permettant de se familiariser avec leur plateforme.

Tout investisseur qui commence devrait tout d’abord s’entrainer sur ces comptes démo car c’est un moyen qui leur permettra de faire leurs premiers pas dans le monde du trading sans risquer de perdre de l’argent. Avec le compte démo le nouveau trader utilise une monnaie virtuelle. Ce qui pour les traders purs et durs constitue une hérésie, Il faut savoir pourtant que ce petit entrainement prépare à ce que l’on peut vivre avec un vrai compte, car les brokers ont fait en sorte de recréer les situations réelles rencontrés sur les marchés boursiers.

=>Lire la suite

Faites connaitre Premier Business :
Powered by WordPress | Designed by: WordPress Themes Directory | Thanks to Free WP Themes, Find Free WordPress Themes