L’impact de noël sur les marchés financiers

L’une des caractéristiques de la bourse est qu’elle est soumise aux fluctuations des marchés financiers mais aussi aux périodes de l’année. Avant d’aborder la controverse de l’impact de noël en finance, rappelons sommairement les principaux types de marchés financiers à savoir :
• Le marché des obligations
• Le marché des changes, encore appelé Forex
• Le marché des actions ou « equity »
• Le marché des commodités communément appelé « commodities », du terme anglais dont il est la traduction

Si tous ces marchés peuvent être influencés par la période de noël, j’ai choisi de prendre l’exemple du forex afin d’illustrer au mieux cette éventuelle relation de cause à effet.

Le forex : petit rappel

Revenons tout d’abord brièvement sur la signification de ce terme. Bien que devenu un mot courant dans la langue française, le mot forex provient de la langue de Shakespeare et est la contraction de « Foreign Exchange ». Mot à mot, on traduirait « Change étranger » mais la
traduction ou définition exacte, le présente comme étant le marché sur lequel les devises sont échangées. Ces échanges peuvent s’effectuer sur plusieurs devises mais cela s’exécute uniquement par paire de devises. Il s’agit donc de la possibilité d’échanger une devise par
une autre. La devise échangée est appelée la devise de base et l’autre est appelée devise de cotation.
L’un des avantages de ce marché financier est qu’il ouvert 24h/ 24 et qu’il permette d’investir sur des produits dérivés comme les CFD (Contract for Difference).
Enfin, une autre de ses caractéristiques est que la volatilité varie d’une devise à une autre.
Une présentation détaillée sur le forex est disponible sur le site d’ETX Capital (
http://www.etxcapital.fr/).
Notons aussi que si le forex est influencé par le phénomène de volatilité, d’autres éléments comme les fêtes de fin d’année peuvent l’affecter.

L’influence de noël sur les marchés financiers, le forex

Période festive, de retrouvailles, de décorations des rues et maisons, de cadeaux et de toutes les symboliques que l’on pourrait lui attribuer, la période de noël est attendue et célébrée par des millions de personnes y compris par certaines corps de métiers tel que les stations de ski, les magasins de jouets, les supermarchés et bien d’autres encore !

Si noël représente donc une période de forte activité dans certains secteurs, le milieu de la finance ne semble pas s’accorder sur son impact sur les marchés financiers à l’instar du forex.
Cela nous emmène à nous poser les questions suivantes :
– «Noël représente-t-il une bonne période pour placer son argent ? »
– « Existe-t-il réellement un lien de causalité entre noël et le forex ?»
– « Est-ce une période que le marché des changes devrait redouter ? »

On peut d’office dire que les marchés connaissent effectivement des périodes de ralentissement, d’accélération et de stabilité. Celles-ci peuvent survenir à tout moment mais il n’a pas été prouvé que les investissements placés à noël entraînent plus de pertes ou de gains contrairement à d’autres périodes calendaires.
Ce que l’on pourrait dire, c’est que comme certains autres secteurs, l’activité boursière est ralentie (plus ou moins, cela se discute) durant cette période. Peut-être parce que les traders passent enfin plus de temps avec leurs familles ? On parle généralement de la « trêve de noël » ou d’accalmie de fin d’année.

Par ailleurs, rappelons que noël n’est pas le seul élément influençant les mouvements des marchés financiers. Parmi les autres facteurs, nous pouvons citer la conjoncture économique, le climat politique des pays dont on échange les devises, les taux d’intérêt, le moment de la journée ou l’on trade, l’inflation, la balance commerciale ou encore les perspectives futures des sociétés cotées en bourse.
Il serait donc difficile d’attribuer à noël seul, la cause de la baisse ou de la hausse des activités financières et in fine, des pertes ou gains réalisés durant le mois de décembre.

Pour répondre aux questions posées plus haut, je dirai simplement que les règles à appliquer pour chaque investissement, restent les mêmes y compris à noël, à savoir : information, vigilance, prudence, réactivité, écoute et rigueur. J’insiste sur la nécessité de s’informer car il est primordial de disposer du maximum d’informations avant de se lancer dans toute activité boursière quel que soit le marché financier sur lequel vous opérez. En effet si ces dernières peuvent faire gagner beaucoup d’argent, les pertes qui pourraient en découler sont bien existantes.

 

Qu’en pensez-vous ?


Faites connaitre Premier Business :
Vous pouvez laisser une réponse, ou faire un trackback depuis votre site.
Powered by WordPress | Designed by: WordPress Themes Directory | Thanks to Free WP Themes, Find Free WordPress Themes