Le luxe, un secteur en pleine mutation et qui se porte bien

Avec un chiffre d’affaires mondial de 1160 milliards d’euro pour 2017, le secteur du luxe affiche une croissance de 5%. C’est ce que nous rapporte la 16e édition de l’étude sur le marché mondial des biens personnels de luxe publiée par le cabinet Bain & Company fin octobre 2017. Après une longue traversée de désert, les indicateurs sont au vert, soulignant une embellie pour ce secteur en pleine mutation. Le ralentissement ininterrompu amorcé en 2012 s’est donc inversé, signe d’une meilleure santé économique globale mais aussi d’une adaptation de l’industrie qui a su trouver ses nouveaux jalons.

La France avec LVMH, Kering et L’Oréal Luxe tient une place à part dans l’immense marché mondial du luxe. Plus largement l’Europe a bénéficié l’an passé d’un contexte économique favorable. Ainsi l’Italie et le Royaume-Uni tirent aussi parti d’une économie en grande partie liée au tourisme. Une étude de Deloitte met en avant le fait que l’Italie compte 26 entreprises dans le top 100 des entreprises de luxe. La France n’en compte que 10 mais leurs dimensions compensent leur sous-effectif, en termes de chiffre d’affaire. Ils sont respectivement de 1,3 milliards de dollars pour l’Italie et 5,1 milliards pour la France.

Résultat de recherche d'images pour "lvmh image"

Parmi les facteurs de croissance on compte donc l’économie de tourisme portée par un taux de change favorable, notamment pour la Chine. Les achats de biens personnels de luxe par les chinois à l’étranger représentent 32% du total mondial. C’est en partie l’engouement des chinois pour la mode qui a dopé les ventes en Chine de 15%. Pour 2017 la valeur de ces achats atteint les 20 milliards d’euro.

La disparité de performances des réseaux de distribution met en avant une profonde évolution des comportements d’achat des consommateurs de luxe. Les marques qui ont su s’adapter suite aux diverses crises subies par le secteur tirent aujourd’hui pleinement partie de leurs ajustements. On constate ainsi au niveau mondial une faible performance des grands magasins. Les magasins spécialisés s’en tirent mieux mais au final ces canaux multimarques ne progressent que de 3%. Valeurs sûres, les réseaux de distribution en propre voient leurs ventes augmenter de 8% en 2017.

C’est en ligne que l’ascension des ventes est la plus marquée, avec 24% pour 2017. Les accessoires et la mode se distribuent de mieux en mieux via internet. Les marques génèrent 31% de leurs ventes sur le web. En parallèle, des sites multimarques comme ssense.com par exemple, ont su porter sur la toile l’univers du luxe en une version boostée par un état d’esprit millenial. Les ventes de produits de beauté, la joaillerie et l’horlogerie sont aussi en augmentation.

Cette embellie devrait se poursuivre au moins deux ans encore, selon les experts de Bain. Ils tablent sur une croissance de 4% à 5% annuelle pour atteindre des ventes de 295 à 305 milliards d’euros à l’horizon 2020. Avec une clientèle toujours plus réceptive au fait-main, au sur-mesure et aux pièces de haute qualité, les produits de luxe ont donc un bel avenir.

Faites connaitre Premier Business :

Le retour : de la fac à l’écommerce

Bonjour à tous,

Mon dernier article date de 2015 et depuis il s’en est passé des choses.

Durant mon absence je me suis concentré sur mon alternance dans le domaine spatiale et surtout la validation de mon master en marketing. Comme tout le monde j’aurai pu accepter le job que l’entreprise où j’étais m’a proposé, un très bon job 😉

Malheureusement, ce job malgré un très bon salaire ne me plaisait pas et comme vous pouvez le voir sur ce blog j’ai toujours eu l’âme d’un entrepreneur. C’est pour cette raison même que j’ai décidé de le refuser et de me lancer à 100% dans entrepreneuriat à l’âge de 25 ans.

Depuis février dernier je me suis lancé dans l’ecommerce, et plus particulièrement dans le dropshipping. Je reviendrai sur cette notion dans un prochain article mais il s’agît de faire de la vente sans stock, avec une livraison directement du fournisseur chez le client.

Aujourd’hui j’ai un ecommerce quia a réalise plus de 10 000€ de vente en juin et ce n’est qu’un début. Je sais vous allez me dire » mais 10 000€ de vente ce n’est pas le bénéfice ! ». Vous avez raison et je vais vous le donner le bénéfice. Mon site réalise une marge d’environ 40 à 50% tous les mois et ceci avant impôt, soit 4000€/mois de bénéfice.

Ici, je vous donnerai tous mes chiffres, la transparence est quelque chose de très important pour moi. Il est important de comprendre que je ne gagne pas 4000€/mois car il y a les impôts à payer et nous sommes deux sur cette société. Je vous laisse faire les calculs 🙂

C’est un business que j’affectionne tout particulièrement car il permet de se lancer sans faire de crédit ou risquer toute son épargne. De février  à juin mon business à grossi de 100% tous les mois. L’été a été relativement calme mais le business reprends correctement 🙂

N’hésitez pas à me dire en commentaire si vous souhaitez qu’une bonne partie du blog soit axé sur le ecommerce et la publicité en ligne ou si ce sujet ne vous intéresse pas.

 

 

 

Faites connaitre Premier Business :

Le plan B : un placement dont le rendement dépasse 5%

Annoncée en juillet, la baisse 0,75% du taux du livret A n’en finit pas de faire des vagues.

La tendance est claire : les épargnants sont de plus en plus nombreux à abandonner ce qui était il y a peu leur placement favori. Depuis le début de l’année, le livret A affiche une décollecte nette de 3,8 milliards d’euros.

Les français, couverts à hauteur de 93% en Livret A, peinent cependant à trouver des alternatives valables. Les livrets et plans d’épargne proposés par les établissements bancaires sont nombreux. Mais les rendements demeurent très bas et leur rémunération risque à tout moment de baisser d’avantage.Pour nombre d’épargants, il n’est plus envisageable d’investir dans un produit dont on sait à l’avance qu’il ne rapportera rien ou presque.

 

Des épargnants moins frileux qui n’hésitent plus à investir en bourse

 

Face à ce constat, les Français, qui depuis plusieurs années se détournent de la bourse, recommencent à s’y intéresser.

=>Lire la suite

Faites connaitre Premier Business :

Où gagner un peu d’argent ?

Gagner de l’argent avec son portable

 

Gagner de l’argent en quelques clics avec un ordinateur portable, un smartphone ou une tablette est aujourd’hui possible.

 

Voici une liste non exhaustive de divers moyens de rentabiliser son matériel électronique, arrondir ses fins de mois, et pour les plus ambitieux et talentueux, tirer un salaire :

 

La bourse en ligne

 

Aujourd’hui, tout un chacun peut gérer lui-même ses investissements boursiers. L’investissement en bourse est encadré et nécessite l’ouverture d’un compte dédié. Votre banque offre certainement ces services, mais se tourner vers des spécialistes pourra vous faire réaliser des économies. Les principales plateformes d’investissement boursier en ligne, comme Boursourama ou Fortuneo, proposent un service vraiment spécialisé et professionnel. Leurs interfaces personnelles de trading en ligne permettent d’interagir sur son compte depuis n’importe où et en toute sécurité.

 

Le Forex

 

Le Forex est le marché des changes. On y investit principalement sur des paires de monnaies comme par exemple l’euro/dollar. Si l’on sent par exemple que le dollar américain va baisser et que cette prévision se confirme, on peut ainsi gagner de l’argent. Cela peut paraître très simple -et ça l’est ! – mais, comme en bourse, une approche stratégique est nécessaire pour être performant sur ce marché. Pour le Forex, pas besoin de compte bancaire dédié. En s’inscrivant chez un broker comme FXPro ou iFOREX Platform, on accède directement au marché et à son compte de trading via une interface sécurisée.

 

Les sondages

 

Il s’agit le plus souvent de répondre à des questionnaires et de donner votre avis sur des produits. Les applis de sondages se déclinent en de multiples versions, et en les cumulant on peut rapidement rentabiliser son abonnement téléphonique. Attention à bien sélectionner les entreprises qui ont pignon sur rue et qui paient en argent, à moins que les paiements alternatifs (généralement des cadeaux) ne soient attractifs. Les applis de sondages les plus notoires sont Survey.com, AppliPrivée et iPinion.

 

Les photos

 

Tout le monde n’aura pas la chance de prendre une photo de star digne d’un paparazzi avec son smartphone. Rassurez-vous, il y a d’autres moyens plus accessibles pour tirer parti de l’appareil photo de sa tablette ou de son smartphone. Iconzoomer, par exemple, propose une liste de missions qui consistent à prendre des photos. On vous demande par exemple de photographier votre assiette. Une fois la photo prise et la mission remplie, on est rémunéré via Paypal ou en bon-cadeau chez Amazon. On peut aussi gagner quelques euros en scannant des codes-barres de produits. L’appli la plus populaire pour les scans de “QR Codes” rémunérés est QRicket.

Faites connaitre Premier Business :

Est-il important de déposer la marque de son site ?

S’il y a une chose qui est assez importante pour la visibilité d’une entreprise, c’est bien, la création d’un site web. Ce dernier est un espace qui lui permet d’être connu par des internautes de tout bord. Ainsi, au moment de la création d’un site internet, le choix d’un nom de domaine est important pour une entreprise. Cependant, on constate souvent que la plupart des entreprises choisissent leur nom de leur entreprise comme nom de leur site web. Quoi qu’il en soit, quelle que soit la dénomination que vous choisissez pour votre site, il est important de vous assurer d’avoir déposé cette dénomination auprès des services compétents comme Anaqua.

Pourquoi déposer la marque de son site

Lorsque vous venez de créer un site web pour votre entreprise nouvellement née, vous ne ressentirez pas beaucoup le besoin de protéger votre site. Cependant, lorsqu’au fil des années, votre société ou son site acquiert une certaine notoriété, vous pourrez bien être à l’assaut de certains prédateurs véreux qui ne se gêneront pas à utiliser le nom de votre site. =>Lire la suite

Faites connaitre Premier Business :
Powered by WordPress | Designed by: WordPress Themes Directory | Thanks to Free WP Themes, Find Free WordPress Themes